Le Kuduro (graphie alternative de cu duro, littéralement « cul dur » en portugais) est un genre de musique originaire d’Angola qui s’est crée et popularisé dans les quartiers nords de Lisbonne, Portugal comme à Buraca ou encore Reboleira.
Inventée par Tony Amado, en Angola en 1996, le Kuduro est un peu connu en France mais il est très populaire au Portugal, Angola, Brésil, Cap-Vert.

D’un point de vue musical, c’est un mélange de house, de semba, de kizomba et de grime dont le rythme a été accéléré. Diffusé tout d’abord via les radios des transports en commun, il est considéré comme l’un des sous-genres de la musique électronique africaine comme le Kwaito (Afrique du Sud). Tout comme le baile funk brésilien dont il est proche, il dérive du son Miami Bass californien. Les paroles sont soit engagées, soit à forte connotation sexuelle et chantées en portugais.

Voici sa dédicace pour Vachoux Limousine devant le Macumba :

 

Tag :
 

Les commentaires sont clos.